QUITOQUE

Vous souhaitez manger FRAIS, LOCAL et BIO durant toute la durée du confinement mais aussi après ? Vous avez déjà entendu parlé de Quitoque ? J’ai testé ce concept et je suis convaincue.

Avec le #CodePromo LAURATAJAN30 vous bénéficierez de 30€ de réduction dès 57€ d’achat pour votre 1ère commande.

Quesaco ? Quitoque  c’est + de 120 000 repas livrés chaque semaine avec des produits locaux, de saison, bio et labélisés pour vous garantir la qualité des produits. La vente se fait directement avec les producteurs pour permettre également de faire travailler nos producteurs français.

Quitoque s’engage :

– Des produits de qualités, leurs fruits et légumes sont 100% de saison, ils donnent la priorité à l’origine France (100% des viandes sont françaises) et aux produits labélisés (AB, AOP, AOC, Label rouge, BleublancCoeur, IGP),

– Une solution anti-gaspillage, livraison uniquement des ingrédients nécessaires aux recettes et dans les bonnes quantités, ce qui permet de sauver 10kg/an de nourriture par foyer,

– Une livraison directement chez vous ou dans une zone Click&Collect,

– Fini les courses et les pannes d’inspiration

Comment ça marche ?

1. Vous choisissez vos recettes pour la semaine sur le site www.quitoque.fr. Pensez à renseigner le code promo LAURATAJAN30 pour bénéficier de 30€ de réduction.

2. Vous recevez votre panier repas contenant tous les ingrédients pour réaliser vos recettes sélectionnées et les fiches recettes.

3. Vous cuisinez vos petits plats à la maison à l’aide des fiches recettes (10min à 30min selon les recettes).

A vous de tester

Le jeûne prolongé, que se passe-t-il dans notre organisme ?

Le jeûne prolongé, que se passe-t-il dans notre organisme ?

 

 

Il existe plusieurs jeûnes :

  • Le jeûne physiologique (durant la nuit)
  • Le jeûne de courte durée (< 2 jours)
  • Le jeûne prolongé (> 2 jours)

 

Nous allons parler du jeûne prolongé afin de savoir ce qu’il se passe dans l’organisme.

Le décès chez une personne qui cesse de se nourrir (tout en gardant un apport hydrique) arrive entre 70-80 jours. Attention sans apport hydrique vous ne pourrez espérer vivre plus de 3 jours.

 

  1. Réserves de l’organisme et utilisation
  • Les réserves

 

  • Les lipides sous forme de triglycérides dans les tissus adipeux,
  • Le glucose sous forme de glycogène, 1/3 hépatique et 2/3 musculaire,
  • Les protéines au niveau musculaire.

 

  • Utilisations
  • Durant les 10 premiers jours, le glycogènehépatique redonne du glucose pour l’ensemble de l’organisme et le glycogène musculaire redonne du glucose pour les muscles exclusivement.
  • Puis le corps s’attaque aux les lipides = réserve indirect libèrent :

    • Des acides gras qui sont source d’énergie pour le cœur, le foie, les muscles lisses,
    • Des cors cétoniques qui peuvent remplacer le rôle du glucose.
  • Dans les derniers jours, le corps puisent dans les protéines du muscles = réserve indirect donne des acides aminés qui donne du glucose. C’est ce qui s’appelle la néoglucogenèse.

 

  1. La mobilisation lors du jeûne

    • Jeûne de courte durée

      • Modification hormonale et conséquences

Il y a une hypoglycémie détectée par les glucorécepteurs au niveau du pancréas et du SNC

Deux réponses au niveau du pancréas : Si baisse du glucose il y a libération de glucagon et diminution de l’insuline.

Au bout d’une semaine, baisse de l’insuline pour atteindre 50% de sa valeur basale. En même temps le glucagon double = Glucagon action importante sur le foie = Glycogénolyse hépatique. Ce mécanisme permet de maintenir une glycémie à 0,65g/l même si basse.

 

Autres hormones : GH rôle anti-insulinique

Adrénaline rôle ++ lypolyse

Cortisol rôle ++ protéolyse

Glucagon+ cortisol + néoglucogenèse

  • Augmentation production glucose

Libération glycogène hépatique, mai stock limité. Néoglucogenèse qui synthétise glucose au niveau hépatique, soit grpace à la lipolyse qui libère glycérol = Glucose, soit acides aminés (alanine) = Glucose.

 

Deux choses permettent au foie de synthétiser le glucose = concentration substrat qui arrive dans le foie (alanine et glycérol). Le glucose synthétisé est utilisé préférentiellement par les cellules gluco-dépendantes (cellules nerveuses et globules rouges)

 

  • Diminution utilisation glucose

Au niveau des tissus insulinodépendant :

  • Muscles, cœur, tissus adipeux : baisse entrée glucose utilisation des acides gras + corps cétoniques pour synthétiser énergie.
  • Foie : arrivée ++ corps cétonique due à la glycolyse.

    • Acidose

 

  • Deuxième phase

Glycogène épuisé è protéolyse ++ + cétogenèse.

  • Néoglucogenèse rénale

Synthèse de glucose à partir de glutamine ou d’autres acides aminés. A bout d’une semaine, la néoglucogenèse rénal = hépatique. Il y a synthèse d’ammoniaque qui est éliminée dans les urines par association à  H+ è Baisse de l’acidose. C’est cette acidose qui stimule la néoglucogenèse rénale

  • Epargne protéique

Permet la diminution de la fonte musculaire. Pour diminuer l’utilisation des protéines, il faut diminuer la consommation en glucose. Les cellules nerveuses vont être capables de se nourrir de corps cétoniques.

 

  • Phase terminale

Quand il n’y a plus de réserve lipidique : protéolyse et mort

Les Protéines et le Sport

Au niveau des macronutriments, les protéines restent un nutriment clé dans la structure musculaire du sportif.

Elles se composent de plusieurs acides aminés reliés entre eux.

Qu'est-ce que les protéines ?

Ce macronutriment a différents rôles :

  • Structural : principal composant des tissus musculaires, de l’os, de la peau.
  • Fonctionnel : par les enzymes digestives, les hormones, anticorps…
  • Et un rôle énergétique secondaire lorsque la réserve de glycogène et lipides est épuisée.

Côté sportif : Lors d’une activité physique, à chaque contraction des muscles, des microlésions vont se produire et détruire du tissu musculaire.

A la fin de l’exercice, votre organisme utilisera ses acides aminés pour reconstituer vos muscles.

legumineuse-proteineimagesjdiéo

Quand les consommer ?

Le moment le plus opportun pour consommer un apport protidique est dans le quart d’heure qui suit l’effort. En effet votre organisme est en pleine reproduction de muscle et requiert une grande disponibilité en acides aminés.

Cependant, pendant des efforts de plus de deux heures, notamment en endurance et ultra-endurance (type : Ironman, ultratrail), le métabolisme va produire de l’énergie par les acides aminés des muscles. Ceci a pour conséquence une dégradation musculaire et une fatigue. On conseillera un apport protéiné durant l’effort, en particulier via les BCAA (Acides Aminés Branchés).

Qu'est-ce que les BCAA ?

Les BCAA contiennent 3 acides aminés essentiels : Leucine, Isoleucine et valine. Ils vont permettre au corps de reconstituer plus aisément les muscles et de moins puiser dans votre stock de glycogène.

La qualité des apports protidiques

Une alimentation protéique journalière de qualité doit fournir tous les acides aminés essentiel : thréonine, tryptophane, lysine, méthionine, phénylalanine, isoleucine, leucine, valine.

Les protéines riches en ces acides aminés vont avoir une haute valeur biologique comme par exemple les protéines animales (lait, produits laitiers, œuf, viande, poisson…). Ces protéines sont complètes à contrario des protéines végétales (légumineuses, algues, céréales…) qui, elles seules, ont une valeur biologique basse due à des facteurs limitants (faible teneur en acides aminés).

On va donc privilégier les protéines animales aux protéines végétales.

Cela-dit, il est possible de faire des associations de protéines végétales afin d’apporter tous ces acides aminés :

  • Céréales (Facteur limitant : la lysine) + Légumineuse (Facteur limitant : aminés soufré, mais riche en lysine).
  • Céréales et/ou légumineuses (Facteur limitant : aminés soufré) + algues (Pas de facteur limitant).

Etudiante en diététique,

Samantha BOYER.

Le chocolat, que choisir ?

Le chocolat… comment choisir ?

 

Vous en avez marre de vous demander s’il vaut mieux prendre du chocolat noir, du chocolat au lait ou même du chocolat blanc ?

 

Faisons le point sur ces trois chocolats.

 

Chocolat TAJAN Laura

 

Chocolat Noir

Chocolat au Lait

Chocolat blanc

Ingrédient

Cacao, sucre, beurre de cacao

Sucre, beurre de cacao, lait, cacao

Sucre, beurre de cacao, lait, vanille

Matières grasse

46g

40g

36g

Sucre

29g

46g

55g

Bénéfices

Riches en flavonoïdes et en fibres

Riches en flavonoïdes et en fibres

Aucun

Inconvénients

46% de matière grasse et 30% de sucre

46% de sucre et 40% de matière grasse

55% de sucre et 36% de matière grasse

 

Si nous devions conclure : Le chocolat blanc est tout sauf du chocolat, c’est un pur produit sucré, sans aucun effet bénéfique.

Qui à choisir mieux vaut consommer du chocolat noir. A noter que le chocolat noir et au lait on sensiblement le même pourcentage de matières grasses, alors que le chocolat au lait est plus riche en sucre. 

Il sera donc beaucoup plus interessant de consommer du chocolat noir qui sera plus riches en cacao et donc en flavonoides, molécules antioxydantes.